Mariage pour tous.





Et oui, encore une petite couche. J'espère que ça ne paraîtra pas trop pompeux, mais j'ai des choses à dire, alors je les dis. Quitte à être à côté de la plaque, ou à ce qu'on me contredise et m'insulte. (mais attention quand même, j'ai la gâchette facile.)

Quand on se pose des questions, ce qui est tout à fait légitime, la bonne idée est de faire des recherches pour trouver des réponses. (pas dix milles recherches, mais au moins faire un effort pour se former sa propre opinion.) J'invite donc tous ceux qui s'interrogent sur la loi du mariage pour tous à se documenter sur la question avant de se prononcer fermement. L'histoire des droits des femmes est très intéressante quand on la met en parallèle avec ce qui se passe aujourd'hui autour du mariage homosexuel.

Ce qui revient toujours, c'est l'ordre familial. Grover Cleveland, ancien président des USA, estimait que le droit de vote des femmes bouleverserait « un équilibre naturel si délicatement ajusté d’après les rôles et les limites de chacun  qu’il était impossible de le troubler sans courir le risque d’un danger social »
La notion de menace pour l'ordre familial revient souvent. Et le mot "naturel" est souvent utilisé pour dire que la femme est "naturellement" plus faible. C'est drôle comme la nature a bon dos parfois. 
(Je pourrais facilement expliquer ce qui est vraiment naturel dans ce monde et qu'on assassine/viole/piétine/pollue, mais ça serait hors sujet.)
 Pour compléter sa documentation, il est aussi intéressant d'écouter quelques témoignages de ceux qui réclament une loi. Si on est d'accord avec la loi, ça nous fera comprendre pourquoi elle est si utile pour eux. Et si on s'y oppose, ça nous permettra de vérifier qu'on est contre pour les bonnes raisons, et d'assumer le choix de priver ces gens d'une loi qu'ils réclament. Si on s'en fout par contre, je crois qu'on est dispensé.

Mais bordel de merde, avant la question pour ou contre, la question est pourquoi faire cette loi ?
Quand on écoute ces quelques personnes, je pense qu'on a une partie de la réponse.
C'est long, mais ou bien on veut avoir une opinion et on va au bout des choses, ou bien on ne fait que répéter ce que disent les autres et on est un mouton. Le choix est là.

Certes, ce ne sont que des cas particuliers, on ne peut pas faire de généralité. Mais ce que montre cette vidéo surtout, c'est que les couples homosexuels, les familles homoparentales, les enfants de parents homosexuels, adoptés ou non, tous ces gens, ils existent.

Le modèle familial Papa / Maman / Enfants est déjà en train de se modifier. On ne parle pas de familles qui vont arriver dans cinq ou dix ans. Elles existent déjà ! Tout comme les familles papa/belle maman ou beau papa/maman et j'en passe. Et elles ne perturbent pas les familles papa/maman pour autant. Ce n'est pas une guerre, un modèle ne va pas anéantir l'autre ni lui faire concurrence.
Vouloir empêcher cette loi d'être appliquée, ça ne les fera pas disparaître, on ne va pas revenir au modèle familiale papa/maman. Non. On va juste empêcher une minorité qui existe déjà d'avoir des droits et d'être reconnue. Et si ça, ça pose problème, c'est qu'on estime qu'ils ne doivent pas être reconnus par la société. Voilà qui devient dérangeant.

Ce sont les actions des Hommes qui changent la société, pas les lois.
Les femmes n'ont pas attendu le droit de vote pour s'exprimer politiquement.
Les familles homoparentales n'attendent pas la loi pour exister.
Elles attendent la loi pour se protéger.
De qui ? De quoi ?
D'eux mêmes, des chagrins d'amours, des séparations violentes et passionnées, des décès et des droits de successions, bref, des aléas de la vie.
Comme c'est si bien expliqué dans la video ci-dessus.

J'aimerais convaincre plein de gens parce que je ne comprends pas pourquoi on veut volontairement empêcher quelqu'un d'être heureux sans être concerné. Ce me rend franchement triste.

Et tel un cowboy triste, je fous mon chapeau, et je file sous le soleil couchant. En espérant, comme un idéaliste foireux, que personne ne fera la bêtise de prendre une décision uniquement basée sur des valeurs personnelles, sans jamais les remettre en question.

5 commentaires:

Franck Jammes a dit…

Attention, familial sans "e" dans les bulles. Sinon, d'accord.

Mobidic a dit…

T'écris bien, quand même.

galien a dit…

Ben si t'as envie de dire des choses, il faut les dire oui. Un blog sert aussi à ça.

Bon de toutes façons, ils sont pas aussi nombreux que ça dans la rue : la plupart des gens s'en fichent, ou sont favorables.
Les arguments des anti-mariages sont très pauvres.
Tu as l'hypocrisie dont tu parles quant à une situation qui existe déjà.
Pour ma part, j'ai vécu en colloc avec une lesbienne qui avait dit à un autre copain, dans le doute "je bosse je paye des impôts, comme toi, mais je n'ai pas les mêmes droits". ça fait toujours mouche.

La question du naturel, c'est n'importe quoi : au niveau biologique, le mariage n'est pas naturel, alors que l'homosexualité est présente partout dans la nature. Pour autant, la vie fonctionne parfaitement.
Il ne faut pas confondre "naturel" et "spirituel".
Aujourd'hui, dans un état laïque le débat devrait être clos : on a entendu tout le monde, et la religion ne peut être un argument. Il est temps d'établir cette loi et de passer à autre chose.
La flexi sécurité est un drame masqué par ce projet de mariage qui prend une place un poil trop large...

Gus a dit…

Yes, merci Franck. C'est corrigé ! (j'avais fait la même faute dans le texte en m'en suis rendu compte pourtant !)

Dom > Merci ! J'ai pas souvent l'occasion de le faire mais j'aime bien !

galien > Pour le naturel, c'est surtout la question de l'enfant ayant besoin d'un père et d'une mère qui est avancée. Ce qui est naturel, c'est qu'un bébé est mit au monde par une femme. Et qu'avec le temps, il grandit. Son éducation et sa construction par contre, c'est juste une manière de l'intégrer à la société. Ce qui est un processus social et pas du tout naturel. Mais bon...

Je suis d'accord avec toi, il est temps de passer à autre chose. Mais c'est un sujet bien particulier qui pousse vraiment la plupart des gens à prendre position. Là où d'habitude dans l'actualité, ils ne le font pas forcément. (moi même, je ne suis pas forcément très militant sur ce blog, à part pour l'écologie de temps à autres.) C'est intéressant d'essayer de comprendre pourquoi. (outre l'emballement médiatique et la récupération des parties politique bien sûr.)

Nico a dit…

" J'aimerais convaincre plein de gens parce que je ne comprends pas pourquoi on veut volontairement empêcher quelqu'un d'être heureux sans être concerné. Ce me rend franchement triste.

Et tel un cowboy triste, je fous mon chapeau, et je file sous le soleil couchant. En espérant, comme un idéaliste foireux, que personne ne fera la bêtise de prendre une décision uniquement basée sur des valeurs personnelles, sans jamais les remettre en question."

Pas mieux...