L'ado.


1 commentaire:

galien a dit…

Honnêtement j'en croise plein dans les ateliers. Celui-là est pas le pire : il s'agit de lui faire comprendre que l'on n'est pas son ennemi, ni hostile à ses idées.
C'est vrai pour tous les ados qui voient en nous des adultes tyranniques, qui mettent le "travail" comme valeur de base.
Et c'est vrai pour la plupart des ados.
Celui qui va être pénible, c'est celui qui te regarde de haut, parce que c'est ton boulot de le servir, de lui répondre. Bien sûr il sait mieux que toi et ses parents gagnent en général bien leur vie. Ce gamin là, il faut vite lui mettre le nez dans la vérité. Avant qu'il n'entraîne les autres et que l'atelier soit pourri.