Dicton populaire.

"Quand ton crayon fait du boudin, commence par dessiner un chapeau, ça te fera du bien."

Vaguement inspiré d'un chapeau vu lors d'un marché aux puces...Je me rends compte, à ma grande honte, qu'avec tous les cowboys que j'ai dessiné, je n'avais pas encore fait un seul mexicain (ou une). Voilà qui est chose faite. On remarquera que ce n'est pas du tout stéréotypé comme dessin.

Mais bon comme dirait monsieur Will Eisner, au cinéma on a tout son temps pour développer un personnage, alors qu'en bd, temps et espace sont comptés mes amis ! Sans stéréotypes, on ne pourrait jamais être assez efficace. Ce gigantesque monsieur n'a hélas pas pu voir que maintenant on peut faire facilement des bouquins de 200 pages pour développer uniquement la relation entre une danseuse et son prof. Bien sur le dessin est loin d'être folichon, mais au prix de la page, c'est ça ou les stéréotypes !

J'ai choisis les stéréotypes. Une mexicaine, ça porte un sombrero, des cartouchières et un pantalon à bouton argenté. C'est ça qui est rigolo.

Voilà, conclusion, vive les clichés !

5 commentaires:

Zaïtchick a dit…

Un bien beau cliché, en vérité...

Mobidic a dit…

Faut que je pense à me mettre au cigare, moi. C'est la classe.

wil a dit…

Il en disait des belles choses Will Eisner !!!
très Sympa ta mexicowpistolera ;)
Je viens justement de lire une préview sur la BD " l'homme qui n'aimait pas les armes à feu "...ça a l'air bien chouette et il y a moult sombreros !!

Gus a dit…

Zaitchick > Merci !

Dom > Oui mais juste en dessin, en vrai ça pue un peu beaucoup quand même.

Wil > Oui, j'ai lu L'homme qui n'aimait pas les armes à feu, c'est très sympa, plutôt drôle en fait !!
Et merci :D

N!co a dit…

Les Purs mexicains de western qui boivent du Pulque, y'a qu'ç'a d'vrai !